Des frégates britanniques pour la marine indonésienne ?

La récente visite du  secrétaire à la défense britannique à Jakarta a donné lieu à une avalanche de dépêches relatives à des contrats dans le secteur de l’armement. Si la coopération en matière de défense entre les deux pays connaît un certain renouveau, il n’en demeure pas moins qu’en matière de vente d’armes et autres équipements militaires, il convient de rester prudent et patient. Ceci est peut-etre d’autant plus vrai lorsque l’on fait référence à l’Indonésie.

Un renouveau dans la relation Londres – Jakarta.
les annonces de l’achat de trois frégates et de pièces de rechange pour chars scorpion et pour des avions de type Hawk a pu surprendre. Cependant elles ne sont que la conséquence d’une offensive diplomatique rondement menée par Londres. Lors de sa visite à Jakarta au mois d’avril 2012, le Premier Ministre David Cameron est entouré d’une délégation  d’industriels du secteur de la défense. Ce message adressé à Jakarta est on he peut plus clair : Londres souhaite vendre des équipements militaires à l’Indonésie. Il Convient de rappeler qui il y a plus de 10 ans, le gouvernement travailliste avait imposé un embargo sur les pièces de rechange pour les chasseurs hawk de l’armée de l’air indonésienne, suspectés d’avoir mené des missions de bombardement au Timor-oriental. L’Indonésie étant redevenue un partenaire « respectable », Cameron déclare avant son arrivée sur l’Archipel – accompagné par des représentants de BAE et Agusta Westland – qu’il était temps de vendre « les meilleurs équipements de défense du monde » à un Etat démocratique d’importance.

Ce discours tenu par tous les hauts responsables étatiques en visite à Jakarta s’est accompagné d’une offensive diplomatique soutenue. Au mois de novembre 2012,  c’est SBY qui visite le Royaume-Uni. Puis, en janvier 2013, c’est donc le secrétaire à la défense britannique qui se rend à Jakarta. Il faut dire qu’avec un budget de défense en hausse constante – 77,7 milliards de roupiah, soit 8 milliards de dollars, ce qui en fait le plus gros budget pour l’Asie du sud-est – l’Indonésie s’avère être un marché plus qu’intéressant pour le secteur de la défense.

Le business à l’indonésienne.

Si les médias ont rapidement annoncé la signature de différents accords, il est nécessaire de rappeler qu’il s’agit avant toute chose – tout du moins pour ce qui est des frégates – d’une intention d’achat devant inclure un transfert de technologie. Dans le même ordre d’idée, Jakarta a passé commande en juin 2012 aux chantiers néelandais Damen Schelde d’une frégate légère Sigma 10154 avec là aussi des transferts de technologie. Si la commande semble avoir été officialisée en juin dernier, elle était plus ou moins connue depuis 2011.

Souvent les ventes d’armes et équipements de défense annoncées ont du mal à se concrétiser. Ce qui est d’autant plus vrai en Indonésie où les récentes annonces – sous-marins sud-coréens, léopard 2, projet KFX/IFX ou frégates britanniques – poussent les observateurs les plus attentifs à s’interroger. Récemment, l’un des plus prometteurs experts indonésiens sur les questions de défense faisait remarquer que ces achats auprès du Royaume-Uni tombaient dans le schéma habituel du ministère de la Défense indonésien ces dernières années. A savoir, l’abscence de planification sur le long terme ; des plateformes majeures mais en nombre très limité; l’implication de soutiens politiques ;une justification naïve de ces accords, sur l’autel de la diversité des fournisseurs.

En guise de conclusion, comme le disait un chercheur basé à Singapour, les ventes d’armes en Indonésie restent dans le domaine de l’incertitude,  bien qu’il existe quelques success stories. Cette même personne me dit un jour que l’on pouvait comparer Jakarta à Dehli dans sa façon d’agir dans ce domaine très particulier. Pour ma part, j attendrai de voir l’une de ces frégates battre pavillon Indonésien …

Publicités
Cet article, publié dans partenaire particulier, politique indonésienne, TNI, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s